Cie Les Bestioles (théatre / danse)

« Depuis 1999, la dimension pluridisciplinaire s’est imposée comme l’axe majeur de nos recherches quant à notre désir de contemporain, de générateur d’émotion et de lien social. Ainsi nous mettons en mots, en scène et en musique les textes des auteurs d’aujourd’hui pour tous les publics. » Martine Waniowski (metteuse en scène).
Au sein de la cie Gilles Sornette participe aux recherches qui mènent à  Dissection 17 (2013) et Altrophobia (2014). En 2015 il réalise et interprète en direct la création sonore et musicale de Sous La Neige, pièce jeune public et en 2017 celle de La danse de Gengis Cohn d’après l’oeuvre de Romain Gary

 

La danse de Gengis Cohn (création 2017- théatre) adapté du roman de Romain Gary

adaptation: Brice Durand  mise en scène: Martine Waniowski
jeu: Magali Montier, Valéry Plancke, Augustin Bécard, Olivier Piechaczyk, Reda Brissel
création musicale et sonore, interprétation: Gilles Sornette            création lumière: Brice Durand

DSC08040

5, 6, 7 avril 2017 : Création au CCAM / Vandoeuvre-les-Nancy
26, 27 avril 2017: Espace BMK / Metz
Automne 2017 : Centre Culturel Pablo Picasso / Homécourt, TIL / Mancieulles

Gengis Cohn, alias Moïché Cohn, ancien comique juif, réduit à l’état de fantôme par les bons soins des nazis, hante depuis une vingtaine d’années la conscience de son assassin : le commissaire Schatz.Un parasite psychique qui par esprit de vengeance est bien décidé à faire basculer lentement son bourreau dans la folie en lui infligeant des chocs traumatiques réguliers. Il danse dans son subconscient, apparaît et disparaît à sa guise, va jusqu’à le manipuler physiquement, et tente de le transformer en juif.L’ex-SS Schatz a été chargé de l’enquête sur une série de meurtres sensationnels. Lily, l’épouse d’un grand seigneur de l’industrie allemande, serait impliquée, avec la complicité du garde-chasse Florian, dans ces homicides en série…

…L’immense richesse de ce roman souvent déconcertant, toujours provocateur, est d’offrir une  multitude d’interprétations qui s’entrecroisent. Les couches de narration se superposent et emportent ses personnages, mais également le lecteur, dans une danse de folie, qui réduit à néant toute valeur morale et démonte un Monde menacé d’absurdité.

Theme by Flythemes